Cyrille « The Snake » Diabaté

Cyrille DiabatéCyrille Diabaté alias « The Snake » est un combattant français de MMA, l’un des pionniers de la discipline dans l’hexagone.
Il est né le 6 Octobre 1973 à La Celle-Saint-Cloud et a commencé sa carrière de combattant par le pied/poings. Il a notamment été champion de France de Kick-boxing, de Muay Thaï et de Karaté Shidokan puis champion du monde de Sanda, de Karaté Shidokan et 4 fois champion du monde de Muay Thaï.

Il est le fondateur de le « Snake Team », une école de MMA basée en Seine Saint-Denis. Il a formé des combattants professionnels tels que Xavier « Professeur X » Foupa-Pokam, Gregory « Blade » Babène et bien d’autres.

http://www.sherdog.com/stats/fightfinder?association=Snake%20Team.

Cyrille est connu pour son physique longiligne puisqu’il combat chez les « light heavy-weights » (lourds-légers) et mesure 1,98m. Il est aussi reconnu entre autre pour son style de « striker » et notamment ses techniques de Muay Thaï qu’il affectionne et emploie beaucoup lors de ses combats: coups de genoux, coups de coudes, clinch thaï (saisie de la nuque de son adversaire: position préférentielle pour les coups de genoux notamment). Il a une boxe réputée très précise et cela se vérifie puisque d’après les statistiques officielles de l’UFC (Ultimate Fighting Championship) il est le combattant de l’organisation touchant le plus de fois ses adversaires par rapport au nombre de coups envoyés (à ce jour: 57% de coups à la tête faisant mouche http://fightnomics.com/blog/ufc-lightheavyweight-striking-assessment/)

Il commença sa carrière en MMA en 1999 en participant aux fameuses Golden Belts où il affronta notamment le japonais Ryuta Sakurai. Après avoir combattu dans de multiples organisations de différentes envergures (2 Hot 2 Handle, M1, Cage Rage, Deep, Real Rythm…), il combat en 2006 au prestigieux Pride FC. Le Pride FC est alors l’organisation reine du MMA mondiale, basée au Japon. Il combat Mauricio « Shogun » Rua alors champion de l’organisation et montre de grandes qualités en stand-up avant de perdre par TKO (stomps). Cyrille Diabaté fait partie des rares français (4) à avoir combattu dans l’organisation japonaise.

Cyrille Diabaté au Pride
Cyrille Diabaté au Pride

Après cette défaite, il enchaine 5 victoires consécutives de 2007 à 2009, dont 3 par soumission, 1 par TKO et une par décision, dans des organisations telles que le Cage Rage ou le ShoXC. Cette série de victoires lui ouvre en 2010 les portes de la plus prestigieuse organisation de MMA au monde: l’Ultimate Fighting Championship ou UFC. A ce jour, seuls 6 français ont foulé l’octogone de l’UFC.

Cyrille Diabaté à l'UFC
Cyrille Diabaté à l’UFC (source www.sherdog.com)

Il y remporte son premier combat par KO face au brésilien Luis Cane lors de l’UFC 114 en Mai 2010, perd ensuite face au suédois Alexander « The Mauler » Gustafsson le dernier challenger au titre (tenu par Jon Jones) par étranglement arrière (RNC: Rear Naked Choke). En 2011 il gagne contre Steve Cantwell (décision unanime) puis perd face à Anthony Perosh (soumission RNC). En 2012 il bat successivement Tom DeBlass (décision partagée) et Chad Griggs (TKO). En Février 2013 il affronte l’anglais Jimi Manuwa lors de l’UFC on Fuel TV7. A la fin du premier round il est contraint à l’abandon suite à une blessure au mollet qui le tient éloigné de la cage pendant plusieurs mois.
Il fait son retour dans l’octogone le 8 Mars 2014 lors de l’UFC Fight Night 38 contre le suédois Ilir Latifi. Avant ce combat, Cyrille annonce qu’il s’agira de son dernier combat .

Il s’incline par guillotine au premier round et c’est ainsi que Cyrille Diabaté met un terme à sa carrière à 40 ans avec un palmarès de 19-10 dont 8 victoires par KO et 6 par soumission, et 4-4 à l’UFC.

Cyrille Diabaté aura eu une carrière professionnelle de plus de 20 ans entre la boxe pieds/poings et le MMA. Il a notamment monté une école de MMA dans un pays où ce sport n’est pas légalisé, de laquelle sont sortis des champions reconnus et des athlètes de très haut niveau. Le tout en menant en parallèle sa carrière de combattant professionnel. Il a beaucoup milité pour ce sport et pour son développement, il aura été un des très rares français à avoir combattu à la fois au Pride FC et à l’UFC, les 2 plus grandes organisations de MMA de tous les temps. Il a également son personnage dans le célèbre jeu UFC sur PlayStation et d’une manière générale il aura fait rêver de nombreux passionnés et pratiquants. Parfois décrié pour ses prises de position, il est pour ma part un bon moyen de rire en lisant ses statuts sur les réseaux sociaux et les nombreux commentaires associés!

Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de sa carrière en tant que coach et manager et de sa vie personnelle en général!

Palmarès de Cyrille « The Snake » Diabaté (source SHERDOG http://www.sherdog.com/fighter/Cyrille-Diabate-2191/

ResultFighterEventMethod/RefereeRTime
lossIlir LatifiUFC Fight Night 38 - Gustafsson vs. ManuwaSoumission (guillotine)
Leon Roberts
13:02
lossJimi ManuwaUFC on Fuel TV 7 - Barao vs. McDonald
Feb / 16 / 2013
TKO (Retirement)
Leon Roberts
15:00
winChad GriggsUFC 154 - St. Pierre vs. Condit
Nov / 17 / 2012
Submission (Rear-Naked Choke)
Marc-Andre Cote
12:44
winTom DeBlassUFC on Fuel TV 2 - Gustafsson vs. Silva
Apr / 14 / 2012
Decision (Majority)
Leon Roberts
35:00
lossAnthony PeroshUFC 138 - Leben vs. Munoz
Nov / 05 / 2011
Submission (Rear-Naked Choke)
Marc Goddard
23:09
winSteve CantwellUFC Live 3 - Sanchez vs. Kampmann
Mar / 03 / 2011
Decision (Unanimous)
Herb Dean
35:00
lossAlexander GustafssonUFC 120 - Bisping vs. Akiyama
Oct / 16 / 2010
Submission (Rear-Naked Choke)
Leon Roberts
22:41
winLuiz CaneUFC 114 - Rampage vs. Evans
May / 29 / 2010
TKO (Punches)
Herb Dean
12:13
winRob SmithTPF 2 - Brawl in the Hall
Dec / 03 / 2009
Submission (Rear-Naked Choke)
N/A
11:47
winMarcus HicksAMMA 1 - First Blood
Oct / 24 / 2009
Submission (Armbar)
N/A
11:29
winLodune SincaidPFC 12 - High Stakes
Jan / 22 / 2009
TKO (Doctor Stoppage)
Cecil Peoples
21:15
winJaime FletcherShoXC - Hamman vs. Suganuma 2
Aug / 15 / 2008
Decision (Unanimous)
N/A
35:00
winRyan RobinsonCage Rage 21 - Judgement Day
Apr / 21 / 2007
Submission (Armbar)
N/A
11:15
lossMauricio RuaPride FC - Final Conflict Absolute
Sep / 10 / 2006
TKO (Stomps)
N/A
15:29
winYasuhito NamekawaReal Rhythm - 4th Stage
Jul / 30 / 2006
KO (Flying Knee)
N/A
21:50
winYasuhito NamekawaDeep - 24 Impact
Apr / 11 / 2006
KO (Punches)
N/A
22:22
winTakahiro ObaReal Rhythm - 3rd Stage
Mar / 04 / 2006
Submission (Rear Naked Choke)
N/A
23:47
winMu Jin NaReal Rhythm - 2nd Stage
Nov / 19 / 2005
KO
N/A
11:28
lossFabio PiamonteCage Rage 12 - The Real Deal
Jul / 02 / 2005
Submission (Arm-Triangle Choke)
N/A
12:09
lossRenato SobralCage Rage 9 - No Mercy
Nov / 27 / 2004
Submission (Guillotine Choke)
N/A
13:38
lossArman GambaryanM-1 MFC - Middleweight GP
Oct / 09 / 2004
Decision (Unanimous)
N/A
35:00
lossRodney Glunder2H2H - 2 Hot 2 Handle
Feb / 22 / 2004
Decision (Unanimous)
N/A
23:00
winJames ZikicEF 1 - Genesis
Jul / 13 / 2003
Decision (Unanimous)
N/A
35:00
winDave Vader2H2H 6 - Simply the Best 6
Mar / 16 / 2003
Submission (Triangle Choke)
N/A
13:40
winBob Schrijber2h2h 5 - Simply the Best 5
Oct / 13 / 2002
Decision
N/A
23:00
winMatt FryeCW 2 - Cage Wars 2
May / 15 / 2002
TKO (Punches)
N/A
1N/A
lossJosh DempseyCW 1 - Cage Wars 1
Feb / 23 / 2002
Decision
N/A
20:00
drawRodney GlunderRings-Holland-No-Guts-No-Glory
Jun / 10 / 2001>
Draw
N/A
25:00
winAndre JuskeviciusGT - Golden Trophy 2000
Mar / 18 / 2000>
KO
N/A
00:00
winRyuta SakuraiGT - Golden Trophy 1999
Mar / 20 / 1999
TKO
N/A
20:00

Bientôt la retraite pour GSP ?

Petit article lu dans LaPresse+, interview de Kristof Midoux sur son protégé Georges Saint Pierre alias GSP et sur la suite de sa carrière…
GSP UFChttp://plus.lapresse.ca/screens/458c-8690-527d11ce-ae84-3514ac1c606d|_0

Gabriel Béland La Presse

Georges St-Pierre (GSP) doit tout donner pour démolir Johny Hendricks samedi soir à Las Vegas. Puis, il doit prendre le micro et annoncer sa retraite dans l’arène. À l’âge de 32 ans, il est temps pour lui de tourner la page et de fonder une famille avant qu’il ne soit trop tard. Voilà ce que lui conseille son mentor, Kristof Midoux.

Les propos de Midoux vont alimenter les rumeurs de retraite imminente pour St-Pierre. L’ami et mentor, qui a pris le Québécois sous son aile quand il n’avait que 16 ans et exerce sur lui une grande influence, n’a qu’un conseil pour GSP : tout laisser dans l’arène le 16 novembre contre Hendricks et partir la tête haute, au sommet de la gloire.

« Moi, je lui dis : après celui-là, c’est fini ! Brille ce soir-là. Finis ce mec devant tout le monde. Fais fermer la gueule de tes détracteurs. Si tu finis ce gars-là, si tu lui passes le K.-O., alors tu vas être libéré, tu vas être heureux de prendre le micro et de dire que tu arrêtes. De dire que tu laisses la place à d’autres », a déclaré Kristof Midoux dans une longue entrevue avec La Presse.

« Je lui dis : finis bien, Georges et aie le courage de prendre ce micro et de dire merci à tout le monde. Ceux qui ne comprendraient pas sont ceux qui n’ont rien à comprendre, ceux qui sont égoïstes. Il est temps qu’il pense à lui. C’est le plus beau cadeau qu’il puisse se faire. Il pourrait profiter de la vie, faire sa famille. »

Midoux est arrivé à Montréal cette semaine en prévision de l’UFC 167. Comme avant tous les combats de son protégé, il vit dans son appartement et le suit partout. Les deux hommes ont discuté de retraite. Reste à savoir si les choses se dérouleront comme le rêve le mentor. Y a-t-il des chances que GSP l’écoute et fasse ses adieux samedi en plein octogone ? Midoux répond « oui ».

« Moi, j’aimerais que ça se passe comme ça. J’aimerais vraiment qu’il ne fasse pas l’erreur de tant de combattants. Je ne voudrais pas qu’il se rende à 35 ans, dit-il. Il a des projets. »

Le temps de la famille

Midoux joue le rôle de mentor depuis plus de 15 ans auprès de GSP. Il se rappelle lui avoir donné un conseil très simple il y a plusieurs années : ne pas fonder de famille avant la retraite.

« Je lui avais dit d’être égoïste. Ce n’est pas vrai que tu peux avoir une famille, des enfants et être au plus haut niveau. Il m’a écouté. Si Georges veut vraiment faire sa famille, il va devoir la faire après sa carrière, note Midoux. À 32 ans, c’est le bon âge. »

Selon lui, GSP a eu « la meilleure carrière au monde ». Le temps est venu pour lui de devenir « le meilleur père au monde ». « Les gens veulent le voir dans la cage jusqu’à 40 ans, mais à 40 ans, il va être un ringard, pas de femme, pas d’enfants », estime le mentor.

Le mystère reste entier quant aux intentions de GSP. Lorsqu’on lui pose la question, il assure se concentrer sur Hendricks sans penser à la suite. « Il y a un grand trou noir après le combat du 16 novembre », répond-il dans le langage de celui qui ne ferme aucune porte.

Dans les dernières années, St-Pierre n’a jamais caché vouloir partir au sommet. Il se dit conscient des dangers de son sport. Il sait que ceux qui s’accrochent trop longtemps subissent souvent des dommages irréversibles. « Après ma carrière, je veux vivre vieux, je veux avoir une famille. Je veux pouvoir jouer avec mes enfants, note GSP. Je ne veux pas, rendu à 60 ans, être tout cassé en morceaux. Ce n’est pas moi, ça. »

Laisser la place aux autres

En plus de fonder une famille, Midoux explique que GSP voudrait bien ouvrir une école d’arts martiaux. « Il m’en a parlé l’autre jour, je lui ai dit de se concentrer sur Hendricks et qu’on en reparlerait après », dit-il.

St-Pierre aurait donc bien des projets en tête : une famille, une école. Mais selon Midoux, il aurait une raison supplémentaire d’annoncer sa retraite samedi soir : afin de laisser la place à son ami et partenaire d’entraînement Rory MacDonald.

Le Montréalais de 24 ans, originaire de la Colombie-Britannique, se rapproche de plus en plus du titre de St-Pierre. Il est perçu comme son successeur légitime dans la catégorie des mi-moyens (170 livres) de l’UFC. Or, les deux hommes ont dit à plusieurs reprises qu’ils n’avaient aucune intention de se battre.

« Rory est capable de devenir champion. Et Rory ne voudra jamais affronter Georges parce qu’ils sont amis, explique Kristof Midoux. Alors je dis à Georges : par respect, n’empêche pas ce gars-là de monter. Ta carrière est faite. »

MacDonald combat en sous-carte du choc St-Pierre–Hendricks. Il sera donc présent au MGM Grand de Las Vegas. Midoux rêve que GSP et MacDonald remportent tous deux leur combat, puis que le Québécois « passe le flambeau ».

« Serre-lui la main samedi soir et cède-lui la place. Tu n’as plus besoin de ça pour vivre. Passe le flambeau à la prochaine génération, exhorte Midoux. Aide Rory à devenir champion pour montrer que les Canadiens dominent cette catégorie. Ce serait intelligent. Ce serait généreux et Georges est généreux. »

L’opinion de Midoux pèse-t-elle assez lourd pour convaincre GSP de se retirer au jeune âge de 32 ans, au sommet de sa carrière et alors qu’il est encore champion ? On le verra samedi soir.

Il y a quelques mois, le combattant parlait de Midoux à l’auteur de ces lignes. « Kristof m’a tout appris. Il m’a fait devenir l’homme que je suis », disait-il.

Kristof Midoux a maintenant une dernière leçon à donner à Georges St-Pierre, peut-être la plus difficile d’entre toutes pour un athlète : comment tourner la page.

Les Bonnes Affaires chez SPARTAN FIGHT

Découvrez chez SPARTAN FIGHT le spécialiste du MMA et des sports de combat notre nouvelle rubrique « Bonnes Affaires » dans laquelle vous trouverez tous nos articles pour la pratique du MMA et des sports de combat à prix réduits!

Bonnes Affaires SPARTAN FIGHT

Typiquement vous y trouverez des shorts mma pas chers, des t-shirts à prix cassés et toutes formes de promotions! Qu’il s’agisse d’articles soldés, issus de nos déstockages, textiles, équipements, protections et accessoires, toute la gamme des produits VENUM, KRAKENWEAR, SPIDER INSTINCT à des prix défiant toute concurrence: de -10% à -60% !

Que vous pratiquiez le MMA, le Sambo, le Muay Thaï, la Boxe, le Jujitsu Brésilien, le Grappling… vous y trouverez sans aucun doute votre bonheur!

Profitez-en vite en vous rendant sur notre boutique en ligne SPARTAN FIGHT!

Mansour Barnaoui champion du BAMMA

Un français champion du BAMMA: Mansour Barnaoui (11-2) alias « Tarzan » . Il bat le vétéran de l’UFC, Curt Warburton et s’empare de la ceinture des poids-légers

Mansour Barnaoui
Mansour Barnaoui champion du BAMMA

A seulement 21 ans c’est une des valeurs sure du MMA franaçais!!

Palmarès de Mansour: http://www.sherdog.com/fighter/Mansour-Barnaoui-76799