Archives de catégorie : SAMBO

Sambo sportif

Personnellement adepte de sambo et plus particulièrement de sambo combat, car il permet toutes les techniques de percutions en plus de la partie lutte et grappling (http://www.spartan-fight.com/Blog/sambo-combat) et constitue ainsi une forme de MMA (Mixed Martial Arts), le sambo sportif n’est néanmoins pas à négliger car il constitue la base indispensable du samboïste!

Car n’oublions pas que le meilleur moyen de marquer des points au sambo est de faire tomber son adversaire (1, 2, 4 ou même 12 points (« victoire totale » = hippon) en fonction de la chute infligée)! Bien sur la soumission ou le KO en sambo combat règlent le problème des points, mais statistiquement plus de combats se jouent à la différence de points plutôt que par une victoire totale (soumission, KO, abandon…).

Le sambo sportif est issu de différentes formes de luttes slaves, judo/jujitsu, lutte gréco-romaine, lutte libre… (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sambo#Les_composantes_du_Sambo), on a coutume de dire que c’est un mélange de lutte et de judo. Judo pour toutes les techniques de projections (mouvement d’épaule, de hanche…) mettant en jeu notamment des saisies à la veste ou à la ceinture. Lutte pour toutes les techniques de projections type « arraché », les célèbres takedowns de la lutte (« double-leg », « single-leg »…) double leg takedowmqui sont interdits au judo, mais aussi des tas d’autres façons de faire tomber son adversaire comme les cliqués ou le pas facile suplex… projection sambo sportif

A noter que le sambo permet d’autres saisies par rapport au judo du fait que la Kurtka (veste du samboïste) comporte deux épaulettes permettant une saisie supplémentaire.veste de samboA rajouter à tout cela les techniques de soumissions dont certaines sont autorisées en judo comme le célèbre juji gatamé (armbar) mais aussi toutes les clefs de jambes (chevilles, genoux…) Clé de genou - sambo sportifqui sont une des spécialités du sambo, les points de compressions, les écartèlements… Derrière ces noms barbares on retrouve des techniques de soumissions régulièrement utilisées dans divers sports impliquant de la lutte au sol (Jujitsu brésilien, MMA, grappling, luta livre, pancrace…). A noter que (malheureusement à mon goût) en sambo sportif les étranglements sont interdits… Alors qu’ils sont autorisés en sambo combat !

Rien de tel qu’une vidéo pour comprendre ce qu’est le sambo sportif, voici cette très bonne vidéo très connue mais à regarder encore et encore tellement elle est riche techniquement grâce au niveau de maitrise de ces deux samboïstes!

SAMBO

Petit article bref sur mon sport, le sambo, écrit en 2008 lors de la création du blog sambo38 (http://sambo38.skyrock.com)

Le sambo est un sport de combat d’origine russe qui a été créé dans l’ex-URSS; le terme sambo, en russe Самбо, est une contraction du russe « samozatchita bez orougia » qui signifie « auto-défense à mains nues ».

Cette technique de combat est mise au point par Vasilii Sergeevich Ochtchepkov, qui fut l’un des pionniers du judo soviétique dans les années 1920. Le sambo a vite été repris par les militaires puisqu’il est la base de combat des spetnaz, unités spéciales militaires russes.

La première compétition s’est déroulée en URSS en 1938 à l’occasion d’un tournoi de lutte sur proposition de Anatolii Kharlampiev, longtemps décrit comme le père de ce sport.

La singularité de ce sport vient du fait qu’il est une synthèse de tous les sports de combat et arts martiaux existant, il est de ce fait l’un des sports de combats les plus complets.

Le sambo est pratiqué en compétition sous trois formes: défense, sportif et le combat

Le sambo défense

Il s’agit d’une adaptation des techniques du sambo pour la défense personnelle, c’est une forme de self défense. En compétition il est pratiqué en couple, sous forme de mise en situation d’agressions (démonstrations). Il constitue  l’origine de ce sport avant qu’il ne se développe vers une forme sportive permettant l’opposition de deux samboïstes lors de combats.

Le sambo sportif

Cette composante comprend toutes les formes de préhension de la lutte et du judo. Les moyens de marquer des points en combat sont les projections ou les immobilisations au sol. Les frappes sont interdites. Il y a trois moyens de gagner un combat: une différence de points entre les deux adversaires de 12 points, la soumission par clef ou point de compression ou par victoire totale par une projection où l’adversaire tombe sur le dos et celui effectuant la projection reste debout. En sambo sportif, les étranglements sous quelque forme que ce soit sont interdits.

Sambo Sportif

Le sambo combat est la forme la plus complète

En effet, il regroupe toutes les techniques du sambo sportif avec en plus la boxe pieds/poings (techniques de la boxe thaï: pieds, poings, genoux mais pas les coudes) et les étranglements au sol. La frappe au sol est également autorisée, même si en France elle est interdite. Le sambo combat est donc une discipline (avec d’autres comme le pancrace ou le kempo par exemple) de combat libre (MMA). En Russie il se pratique même parfois sans kurtka (veste) et est donc encore plus proche du MMA tel qu’il est pratiqué, par exemple, à l’UFC ou au M1.

Sambo Combat

De nombreux champions de sambo se sont illustrés dans le MMA (vale tudo, combat libre)

Nous pourrions en citer beaucoup, mais pour ce qui est des plus connus: Oleg Taktarov (ancien champion du monde) qui s’est notamment illustré lors des premiers UFC (Ultimate Fighting Championship) en 1995, Andreï « The Pit Bull » Arlovski (ancien champion du monde de sambo) anciennement détenteur de la ceinture des poids lourds de l’UFC, Sergeï Kharitonov (ancien combattant du Pride) et bien sur Fedor Emelianenko anciennement détenteur de la ceinture des poids lourds du PrideFC et qui fut pendant 10 ans incontestablement l »homme le plus fort du monde ».