Le MMA, histoire et description

Le MMA ou Mixed Martial Arts est une synthèse de tous les sports de combat et arts martiaux

Décrié à ses débuts, et encore aujourd’hui dans certains pays comme la France, le MMA a eu du mal à s’implanter dans le paysage sportif en raison de son caractère extrême. Traduction de « arts martiaux mixtes », MMA est un l’acronyme aujourd’hui le plus usité pour définir ce sport même s’il a connu différentes appellations depuis les années 90, comme le Free Fight (combat libre), le NHB (No Hold Barred),  ou encore le Vale Tudo (principalement au Brésil).

Bien que connu du grand public depuis peu, le MMA existe depuis très longtemps

Le pancrace était déjà une épreuve olympique antique et consistait en une synthèse du pugilat et de la lutte. C’est en 1993 aux USA que le free fight a connu son explosion médiatique avec l’avènement de l’organisation UFC (Ultimate Fighting Championship) où pour la première fois sont organisés et médiatisés des combats inter-styles.

Un combat de MMA, ça se passe comment?

Le MMA se pratique principalement dans un octogone grillagé permettant de protéger les combattants qui seraient susceptibles de tomber du ring lors de projections. Il peut aussi se passer sur un ring comme c’est le cas dans diverses organisation tels le M1-Global en Russie ou le PrideFc au Japon (aujourd’hui n’existant plus). Les combattants portent généralement un short MMA ainsi que des gants plus légers que les gants de boxe,  ouverts et permettant à la fois la frappe et la saisie.

En fonction des organisations et fédérations, certaines techniques sont autorisées ou interdites, par exemple on se rappelle du « penalty kick », très utilisé par la star brésilienne Wanderlei Silva, qui faisait fureur au Pride FC et qui consistait en un coup de pied dans la tête d’un adversaire au sol. Cette technique est par exemple interdite à l’UFC et dans beaucoup d’organisations de MMA.

Les débuts de l’UFC et les pionniers du MMA

L’UFC a été créé en 1993 par Art Davie et Rorion Gracie dans l’optique de trouver le meilleur combattant du monde, quel que soit son poids ou son style!

UFC en 1993
Les débuts du MMA et de l’UFC en 1993

La famille Gracie souhaite entre autre mettre en évidence l’efficacité de son art martial le jujitsu brésilien (ou Gracie Jujitsu) face aux autres disciplines martiales et met en exergue l’un de ses meilleurs pratiquants en la personne de Royce Gracie. Des combats furent donc organisés entre des pratiquants de différents sport de combat et arts martiaux en vue de prouver l’efficacité de chaque discipline. Royce Gracie, avec son kimono de JJB et ses 80 petits kg,  parvient à battre (par soumission) des adversaires beaucoup plus lourds et musculeux que lui grâce à ses techniques de JJB alors mal connues des autres combattants.

le MMA avec Royce Gracie à l'UFC
Royce Gracie à l’UFC

L’évolution du MMA à travers l’UFC

Le MMA a été fortement décrié aux débuts de l’UFC du fait de la quasi absence de règles lors des premiers événements. En effet, les combats ont alors lieu dans une cage grillagée octogonale, entre deux combattants parfois de gabarit totalement différents et avec très peu de techniques interdites. En outre, les premiers UFC se déroulent sans gants (à mains nues) et virent assez régulièrement au bain de sang.

Malgré cette violence apparente, le MMA s’est petit à petit codifié. Des catégories de poids ont été mises en place, les règles ont été affinées et restreintes, le temps des combats a été normalisé et des rounds sont apparus. Toutes ces évolutions visent à protéger l’intégrité physique des combattants. Aujourd’hui, le MMA est un sport complet, démocratisé et pratiqué dans le monde entier.

Le MMA encore interdit en France à ce jour

En 2015, le MMA est l’un des sports les plus médiatiques, notamment aux États-Unis où les recettes de Pay per View également voire parfois dépassent celles du noble art: la boxe anglaise!

De nombreux clubs s’ouvrent dans notre pays, permettant aux pratiquants de se perfectionner aux techniques de boxe pieds-poings, de lutte et de grappling (lutte au sol) ou jiujitsu brésilien.

Cependant, le MMA est à ce jour interdit dans certains pays comme la France. En effet, il est qualifié par certains de ses détracteurs comme une discipline ultra-violente où l’intégrité physique des pratiquants n’est pas respectée… A croire que toute l’évolution qu’a connu ce sport est passée inaperçue de certaines instances plus ou moins compétentes.

De nos jours, le ministère des sports en France affirme que le fait que la frappe au sol soit autorisée est contraire aux valeurs du sport. Certaines fédérations comme celle du Judo s’opposent fermement au développement et à la légalisation du MMA dans notre pays. En effet, l’évolution fulgurante du combat libre et le potentiel de jeunes pratiquants intéressés par ce sport inquiète les instances sportives qui pourraient voir leur nombre de licenciés s’amenuiser comme neige au soleil si le MMA était encadré par une fédération officielle permettant son développement et la légitimation de l’organisation d’événements.

SPARTAN FIGHT milite activement pour la légalisation du MMA en France, et vous?

3 réflexions au sujet de « Le MMA, histoire et description »

  1. Salut Brice!
    Merci à toi pour ton passage sur notre blog et pour ton commentaire!
    En effet, on espère que ces mentalités évolueront dans le bon sens afin de pouvoir enfin voir notre sport à l’honneur dans notre pays!
    Merci de ta fidélité, au plaisir de te lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge